Mardi 13 septembre 2005 : Grindavík - Garthur

  • Jess Dem
  • Islande

Notre dernière vraie journée de vacances. On se réveille à 3 mais ça on ne le sait pas encore !! Cette nuit le vent à soufflé très très fort. On a d’ailleurs dû changer d’endroit car là bas à côté du phare orange c’était vraiment la tempête …. Et puis dans un cimetière de bateau, c’était pas terrible ! On s’est réfugié à côté d’un autre phare, blanc cette fois. Il s’avère en fait qu’il en remplace un autre qui a disparu lors d’un tremblement de terre. Et ce matin, au réveil, on voit bien que la terre a bougé ici, c’est impressionnant. Durant la nuit la pluie a cessé et le beau temps est revenu et restera toute la journée, il y a juste toujours ce vent glacial qui persiste. Ce matin le spectacle est magnifique. Les vaguent avancent contre le vent, ce qui fait que le haut s’en va en embruns et que ça forme un arc-en-ciel. C’est la première fois qu’on voit ça !! C’est vraiment très beau. On reste là, à assister à ce spectacle malgré le froid. Les vagues sont immenses et bleues, c’est superbe.

Mardi 13 septembre 2005 :  Grindavík - Garthur

On repart sur cette route toujours aussi abîmée, en direction du pont entre les deux continents. C’est en fait un petit pont qui relie les deux plaques, l’eurasienne et l’américaine, qui se sont écartés ici. Hafnir est notre prochaine étape, mais il est impossible d’observer les orques à cause des vagues. On continue donc jusqu’à Reykjanesbaer. C’est un ensemble de villes dont Keflavik, lieu où se trouve l’aéroport. On y cherche un drakkar, mais on se perd un peu et on arrive à Garthur. On y trouve une très belle jetée où deux phares surplombent la mer. C’est vraiment un endroit joli, mais le vent souffle si fort, c’est incroyable ! Et pour boucler la boucle, nous voilà de retour à Reykjavik.

Mardi 13 septembre 2005 :  Grindavík - Garthur

On se gare de nouveau au prés de la piste qui longe la baie, au niveau du drakkar squelettique et on retourne vers la cathédrale. Il est midi pile, nous pouvons donc entendre la petite mélodie qui en découle, c’est original. Nous prenons ensuite les rues commerçantes pour arriver au lac qui ce trouve en plein centre ville. De nombreuses espèces d’oiseau y vivent : canards, oies, mouettes, cygnes…. Ils sont vraiment nombreux et sont habitués à la cohabitation avec les passants. Dire qu’on est en plein centre d’une capitale, c’est surprenant ! On fini par d’autres rues commerçantes, mais c’est vraiment une petite capitale, on en a vite fait le tour.

Pour finir cette journée agréablement, rien de tel que d’aller à la piscine pour profiter une dernière fois des bains chauds. Il y a deux hot pots, plusieurs bassins et un grand toboggan. On s’amusera comme des gamins avant de finir dans les relaxants bains chauds. On fait ensuite un petit tour à Keflavik, mais il n’y a pas grand-chose à voir, juste une petite exposition photo. On peut y voir la jeté aux deux phares de ce matin, entourée de plusieurs magnifiques aurores boréales. On y retourne donc pour y passer la nuit, avec de la chance on en reverra peut être une pour finir ce voyage en beauté. On ne sait jamais, il fait beau, mais il y a toujours beaucoup de vent, il fait donc très très froid, même dans la voiture ! Dur dur pour cette dernière nuit !

 

***
 

Mercredi 14 septembre : Et bien non, pas de dernières aurores boréales, c’était trop nuageux. Mais un autre dernier spectacle s’offre à nous ce matin : un phoque bronze sur un rocher en mer. C’est trop mignon ! On reste là à l’observer pendant plusieurs minutes. On ne s’en lasse pas, mais il est temps de reprendre la route en direction de l’aéroport où des heures d’attente nous guette. Là quelques oies sauvages font de même, elles s’envole vers de nouveaux horizons….mais elles, elles n’ont pas besoin d’attendre des heures ! Quelle chance !!

 

 ***

Plus tard :

On a survolé l’Islande dans un ciel clair pour ce retour. C’était magnifique !! De dernières belles images pleins les yeux. L’émotion nous gagne, mais il est temps de rentrer pour commencer une nouvelle vie : celle d’être parents….mais ça c’est une autre aventure...

A bientôt !

 

©Jessica Demonchy

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog